Faut-il se fier a des criteres pour tomber sur l’homme ideal ?

Ajouter a toutes les favoris

« Thomas aura le regard bleus et la tignasse marron avec une meche, un sweat a capuche rouge, il courra vite et il aimera bien faire la fete. » C’est en ces mots que Garance, 6 annees, me decrit le futur amoureux et mari, pere de leurs jumeaux a venir, Leo et Lea. J’ajouterais beaucoup a sa liste qu’il devra avoir des sweats de rechange, etre gentil avec elle et respectueux envers les femmes.

Je lui raconterais bien egalement l’histoire de sa maman ainsi que toutes ces dames qui se sont perdues tant de fois ?en croyant tomber sur le « bon », c’est-a-dire celui qui remplissait l’ensemble de leurs criteres, sauf peut-etre celui de les rendre heureuses. Et qui, votre jour, paraissent tombees sur celui qu’elles n’attendaient nullement.

Sortir avec 1 collegue

Garance a toute le quotidien pour changer de criteres, et ses seuls bobos, elle des arbore sur ses genoux. Mylene a 35 ans et un certain nombre de chagrins d’amour au compteur. Aussi, on voit quelque temps libre, elle a decide de s’abriter ainsi que ne plus perdre de temps libre : « Quand on a vecu bien d’histoires foireuses, on a l’impression d’etre au net concernant ce qu’on veut. Ca fera une sacree selection. Il sort d’une histoire compliquee ? Je zappe. Cela vit a 500 km ? Suivant. Cela n’a jamais vecu seul ? Next. » « Chat echaude craint l’eau froide », et les douches froides, Mylene n’en souhaite plus.

Aussi, le mecanisme est simple : pensant tirer des lecons des experiences passees, elle a procede par elimination. « Mon objectif est tres net, c’etait de gagner un moment et d’aller droit au but. L’optique, lui, etait moins officiel, puisque c’etait de me maquer Afin de de bon et d’avoir des enfants. »

Moins officiel peut-etre, mais inutile d’avoir fera une licence de psycho pour interpreter nos signaux emis a une telle epoque : « Sans surprise, ca n’a pas marche. J’ai rencontre plusieurs gars qui remplissaient mes conditions. Mais j’etais dans une attente qui plombait la relation. Finalement, en voulant gagner un moment avec mes criteres, je ne faisais que sauter des etapes. » Y compris celle, indispensable, de la legerete, de l’inconnu ainsi que la decouverte.

“No zob in job”, c’etait un de mes mantras

« Pendant toute votre periode, j’etais assez proche d’un collegue. “No zob in job”, c’etait un de mes mantras. Un des siens aussi, aussi il n’y avait pas d’arriere-pensees entre nous.? Un excellent jour, j’ai realise que j’aimais notre relation. Celle https://datingmentor.org/fr/colombiancupid-review/ qu’on avait eu le temps de tisser, parce qu’avec lui, je n’avais pas mis la charrue avant les b?ufs. »?

Ce qu’on pourra retenir : Souvent, les conditions portent sur l’autre. Mais cette categorie de raisonnement zappe votre aspect essentiel d’la relation : la relation. Pour ne pas passer a cote d’une belle histoire, les fameux criteres doivent concerner l’intermediaire a deux (de la complicite, d’la confiance), et pas l’autre commande tel 1 individu isole.

Sortir avec votre homme plus vieux

« On a forcement dit de moi que j’etais mature, se souvient Axelle. C’est plutot valorisant, comme remarque. Ma mere me repetait que je ferais ma vie avec un type plus vieux que moi. La suite lui a donne raison, les gars qui ont compte dans ma vie avaient toujours plusieurs annees de plus. Plus de vingt concernant l’avant-dernier. Puis on voit eu Quentin. On s’est rencontres au mariage d’une cousine.

On s’est vaguement dragouilles et je lui ai laisse notre 06. Je lui donnais a peu pres mon age, soit 23 annees, trop jeune me concernant, mais on a eu un bon feeling et j’avais envie de m’amuser.

Si l’on se revoit, j’apprends qu’il a 18 ans. J’explose de rire : moi, avec un 2000 ! Il entame ses etudes de commerce, je termine les etudes de sage-femme et je commence a bosser. Alors oui, Il existe 1 decalage entre nous, mais gui?re bon nombre plus qu’entre moi et un mec ne sous Mitterrand qui a fait son service militaire ! » Un an et un appartement plus tard, pas de regret pour Axelle, qui realise que les rencontres dans la vraie vie ont cet avantage i  propos des applis : « Le critere d’age, c’est un des premiers qu’on devra remplir via Tinder. Alors, jamais je n’aurais pu croiser Quentin avec votre appli. »

Ce qu’on peut retenir : Parfois, ce qu’on percoit tel un critere tres objectif, l’age notamment, en recouvre 1 nombre plus subjectif. « Ce dont j’avais besoin, confirme Axelle, c’est de maturite. Mais au sujet de l’age, je me trompais de combat, car on va pouvoir etre mature a 18 annees et totalement immature a 45 annees. »

Pour Clara, le blocage fut plutot dans la taille. « Pourtant, ce n’est jamais comme si je faisais 1,78 m, ironise-t-elle. Avec le 1,60 m, je n’ai jamais eu de mal a trouver des mecs plus grands. D’ailleurs, si on me demandait quels etaient mes criteres, c’etait le seul qui me venait a l’esprit. Avant ce repas des anciens du lycee, j’ai repense a Guillaume, que je trouvais super mignon, en me demandant s’il avait legerement grandi depuis la terminale. J’ai reponse etait non. Toujours 1,65 m. “Comme Daniel Radcliffe”, ajoute-t-il souvent si on lui parle de sa taille.

Cela n’a aucun probleme avec ca, il s’en amuse, ainsi, et cela pourrait etre un complexe n’en est pas trop un. Quand je porte des talons, je le depasse d’une demi-tete, et alors ? Quand on nous evoque “c’est marrant, t’es plus grande que lui”, je reponds que c’est marrant de souligner ca en 2019. » Car Clara s’en rend compte, son critere etait bien droit sorti de cliches lies au genre.

« Ce cote petite chose fragile dans des grands bras d’homme, je realise que c’est un style reellement inconscient dont j’suis contente de m’etre debarrassee. » Avec lucidite, elle reconnait : « J’ai besoin d’etre rassuree en amour, et dans toutes faire mes relations. Au milieu des mecs, j’ai cru que ca passait par une superiorite physique. Aujourd’hui, je me sens en securite avec Guillaume, parce que je lui fais confiance et qu’on peut bien se dire. Cette certitude, c’est beaucoup plus apaisant que des centimetres supplementaires. »

Au moment oi? je porte des talons, je le depasse d’une demi-tete, et alors ?

Ce qu’on peut retenir : Parfois, on croit chercher une caracteristique chez quelqu’un (plus grand, moins i?ge ou plus age, artiste, ingenieur, brillant. ), alors que ce qu’on veut, en realite, c’est une emotion a eprouver : dans le cas de Clara, votre sentiment de securite. A nous d’identifier l’emotion proprement dit et de ne pas y plaquer 1 critere arbitraire !